Le cancer des testicules est le cancer le plus répandu chez les jeunes hommes entre 15 et 35 ans en France.

Environ 2 300 nouveaux cas de cancer des testicules sont détectés chaque année.

Le taux de survie relative à cinq ans pour les hommes atteints du cancer des testicules est très élevé. Il atteint 93% en France.


Qu'est-ce que le cancer des testicules ?

Les testicules font partie de l'appareil reproducteur masculin et sont responsables de la production d'hormones mâles (essentiellement la testostérone) et de sperme. Le cancer des testicules commence sous forme de grosseur ou de tumeur anormale qui se développe dans l'un des testicules, ou les deux.

Plus de 90 % des cancers des testicules se développent dans les gamètes, qui sont responsables de la production de sperme. Les tumeurs secondaires des testicules sont causées par des cellules cancéreuses qui se sont propagées aux testicules depuis d'autres parties du corps (métastase). Ces cancers sont beaucoup plus rares que les formes précédentes de cancer des testicules.



Informez-vous sur les facteurs de risque

Les hommes âgés de 15 à 40 ans présentent le plus de risques de développer un cancer des testicules. Les causes de ce dernier sont inconnues. Toutefois, il existe des facteurs susceptibles d'accroître les risques pour un homme, dont :

Des antécédents familiaux tels qu'un frère ou un père à qui l'on a diagnostiqué un cancer des testicules.


Un cas précédent de cancer des testicules.


Des testicules non descendus à la naissance.


Le syndrome de Down pourrait augmenter les risques de développer un cancer des testicules.


Il n'existe pas de lien connu entre le cancer des testicules et des blessures aux testicules, des efforts sportifs, des bains chauds ou le fait de porter des vêtements serrés.



Symptômes, dépistage et traitement

Les symptômes

Les hommes peuvent ressentir quelques symptômes du cancer des testicules comme ils peuvent n'en ressentir aucun. Toutefois, les signaux d'alarme importants à surveiller comprennent :

  • Une protubérance ou une grosseur dans l'un ou l'autre des testicules (généralement indolore)
  • Une sensation de lourdeur dans le scrotum
  • Un changement dans la taille et la forme des testicules
  • Des crampes ou des douleurs dans le bas-ventre ou l'aine
  • Une accumulation soudaine de fluide dans le scrotum
  • Une douleur ou une gêne dans un testicule ou dans le scrotum
  • Une augmentation ou une sensibilité du tissu mammaire

Les mesures à prendre

Si vous avez des doutes ou que vous ressentez certains de ces symptômes, il est important que vous contactiez votre médecin.


S'auto-dépister

Il est important pour les jeunes hommes de s'auto-examiner les testicules de façon régulière, notamment pour ceux qui sont susceptibles de développer un cancer des testicules. Le fait de bien connaître la taille, la forme et le niveau habituel des bosses peut vous aider à déterminer si quelque chose ne va pas.

Un auto-examen des testicules peut aider un homme à détecter des modifications au niveau de ses testicules au plus tôt. De cette façon, si un traitement est nécessaire, ce dernier pourra commencer aussi tôt que possible.

Comment s'auto-dépister

Lisez notre guide détaillant les étapes pour effectuer un auto-examen des testicules.


Options de traitement

Le cancer des testicules est un cancer hautement traitable et peut être efficacement traité et potentiellement guéri, s'il est diagnostiqué et traité au plus tôt. Le cancer avancé des testicules peut également être guéri à l'aide d'un traitement. Les traitements comprennent :

  • Une orchidectomie (ablation chirurgicale du testicule affecté), réalisée sous anesthésie générale.
  • Une chimiothérapie ou une radiothérapie, souvent prescrites après une opération chirurgicale afin de traiter les cellules cancéreuses restantes susceptibles de s'être propagées à d'autres parties du corps, telles que les ganglions lymphatiques.

Un auto-examen des testicules peut aider un homme à détecter des modifications au niveau de ses testicules au plus tôt. De cette façon, si un traitement est nécessaire, ce dernier pourra commencer aussi tôt que possible.

Si on vous a diagnostiqué un cancer des testicules

Le plus important est de discuter des choix de traitement avec votre médecin. Pensez à demander l'avis d'un deuxième ou d'un troisième médecin.


Effets secondaires

Le cancer des testicules et l'ablation d'un testicule ne devraient pas altérer la fonction sexuelle ou la fertilité. Les conséquences sur la fertilité suite à l'ablation de l'un des testicules sont minimes étant donné qu'un seul et unique testicule produit une grande quantité de sperme.

Pour les hommes ayant besoin d'un traitement plus poussé, la fertilité est susceptible d'être affectée, du moins de façon temporaire.

Anticiper les changements en matière de fertilité

Les hommes atteints d'un cancer des testicules devraient discuter de la banque du sperme avec leur oncologue avant de débuter une chimiothérapie ou une radiothérapie.



Pour demander une copie de nos références, veuillez contacter references@movember.com